DR

PORTRAIT Clara Chalou

CLARA CHALOU - Coordinatrice générale du Festival Circulations avec qui le Centre dans le cadre de son cycle « Hors les Murs Constellation » soutenait l’exposition de photographies issues d’une série "Here, Waiting," 2018 signée par le duo Maroussia PRIGNOT & Valerio ALVAREZ.

Qu’ambitionnez-vous au travers du Festival Circulation(s)?

Le Festival Circulation(s) est avant tout un laboratoire et un créateur de lien. Nous souhaitons, au-delà de faire un état des lieux annuel de la photographie contemporaine européenne, créer des rencontres, de la créativité, de la convivialité, de l'histoire et du contenu. Nous défendons depuis toujours deux axes : faire découvrir de jeunes artistes en leur offrant une plateforme de diffusion à un public professionnel et faire découvrir la photographie d'une manière ludique et chaleureuse à notre public.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre fascination de l’Image?

Je viens d'une famille passionnée par l'image, ma grand-mère est photographe, mes deux parents travaillent dans le cinéma, donc j'ai grandi autour des questions liées à l'Image. Je pense que cela a bien impacté la raison de ma fascination et de mon travail aujourd'hui ! J'aime que l'image fasse voyager, interpelle, crée des rencontres et des histoires et surtout qu'elle questionne en permanence, même via ses discordances et ses travers que nous pouvons lui connaître.

Je pense qu'il faut absolument défendre l'éducation à l'image pour comprendre l'impact qu'elle a sur notre quotidien, nos foyers, notre imaginaire, nos relations à l'autre. J'ai toujours trouvé cela fou de ne pas faire étudier l'analyse d'images au collège ou lycée, cela changerait tellement le rapport que nous y avons.

J'aime penser que grâce à CIRCULATION(S) et, avec nos artistes, nous proposons au public et spectateurs du CENTQUATRE-PARIS un temps de réflexion sur l'image.

Roland Barthes disait: « Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois »: que pensez-vous de cette assertion?

Elle fait particulièrement écho en cette période si particulière que nous vivons et dont nous espérons qu'elle ne se reproduira pas.

Pouvez -vous nous expliquer le choix de la série Here, Waiting de Maroussia Prignot & Valerio Alvarez, qu’est-ce qui vous a interpellé dans ce travail?

Nous avons tout de suite été touchés par le travail de Maroussia et Valério. Le projet est pluriel, complet et tellement beau ! Le sujet qu'ils abordent est un tel sujet d'actualité et si délicat qu'il est à mon sens très compliqué d'en faire un projet artistique, ludique et sensible. Maroussia et Valério ont réussi ce combo avec brio.
C'est aussi très intéressant qu'ils exposent une série artistique dont une partie importante a été créée lors de rencontres et workshops, cela amène de vraies questions sur le statut de l'artiste photographe et son rapport à son projet.