Francine Holley-Trasenster

Rétrospective consacrée à Francine Holley, l'une des rares femmes artistes à s'être imposée dans le milieu de l'abstraction belge d'après guerre. Elle a participé à la plupart des expositions de cette avant-garde en Belgique comme en France.
Le Musée Roybet-Fould à Courbevoie invite à découvrir ou à mieux connaître le cheminement pictural de Francine Holley, qui est considérée, avec Marthe Donas, comme la meilleure peintre abstraite féminine de Belgique.

Francine Holley est née à Liège en 1919 dans une famille de musiciens. Elève de Lhote en 1947, puis de Léger en 1948, elle fait ses premiers pas vers l'abstraction dans les ateliers des peintres Dewasne et Pillet en 1950.
Membre des mouvements Art abstrait (1952) et Art construit (1960), elle a participé aux expositions organisées par l'APIAW à Liège, aux côtés de Jo Delahaut, Georges Collignon et Léopold Plomteux.
A Paris, elle fréquente aussi les groupes abstraits français et expose avec eux. Ses oeuvres sont présentes dans la plupart des expositions et ouvrages qui concernent l'abstraction belge.
Sa dernière grande exposition en Belgique fut celle organisée par la Fondation pour l'Art Belge Contemporain à Bruxelles (9 mai-7 juin 2003).

Débutant ses recherches picturales dans des sujets d'un expressionnisme coloré et vibrant, Francine Holley s'adonne dans les années 50 à une peinture suivant l'esprit rigoureux de l'abstraction géométrique. Ses compositions, rythmées comme des phrases musicales, s'assouplissent progressivement au cours des années 60. Son style se rapproche alors de l'esprit enjoué et sensible de
la peinture lyrique. En 1977, une opération aux mains l'empêche de jouer du piano. La musique apparaît alors visuellement dans son oeuvre peinte sous forme d'une écriture légère et spontanée.
D'autres cultures attirent son intérêt et imprègnent sa peinture avec en particulier l'introduction de certains signes apparentés aux arts premiers et aux totems mexicains.

Parution d'un catalogue raisonné complet des oeuvres de 1936 à 2002 de Francine-Holley-Trasenster, aux Editions Art Inprogress intitulé : " Francine-Holley-Trasenster " par Alice Sfintesco et Patrick-Gilles Persin ( 360 pages - 60,00 euros )
14 mars > 22 avril 2007
Musée Roybet-Fould/Courbevoie
Facebook Twitter Partager