Autour de l'exposition
DR
arrow separator transdisciplinaire

Revoir Paris [COMPLET]

Par François Schuiten, Benoit Peeters et Bruno Letort

[COMPLET]

Récit en image et en musique

Cette conférence-fiction narre l’histoire de Kârinh, voyageuse du futur, dans le Paris de ses rêves : une plongée dans un monde étrange, inquiétant et fascinant à la fois.

Février 2156. Kârinh est née dans l’Arche, une colonie spatiale créée par un groupe d’anciens Terriens qui a coupé tout lien avec sa planète d’origine. La jeune femme a toujours rêvé de cette Terre qu’elle n’a jamais vue, et tout particulièrement de Paris, ville découverte dans des livres miraculeusement préservés. Elle a donc sans hésiter accepté de diriger seule le Tube, un vaisseau en route vers la Terre.
Mais les immersions, de plus en plus fréquentes, de Kârinh dans le Paris qu’elle fantasme à partir d’images de Robida, Perret, Le Corbusier et quelques autres ne vont-elles pas gêner la réalisation de sa mission ? Et surtout, une fois à destination, la Ville Lumière du xxiie siècle sera-t-elle conforme à ses visions ?

A propos des intervenants :
Depuis 1980, François Schuiten travaille avec l’écrivain Benoît Peeters à la série Les Cités obscures (Casterman). Ces albums ont été traduits dans une dizaine de langues et ont obtenu de nombreux prix.
Dessinateur d’innombrables affiches, sérigraphies et timbres-poste, il a aussi collaboré à la conception graphique de plusieurs films, dont Taxandria de Raoul Servais et Mr Nobody de Jaco Van Dormael. Il a obtenu en 2002 le Grand Prix d’Angoulême pour l’ensemble de son œuvre, la plus haute distinction européenne du domaine.

Après avoir publié deux romans, Benoit Peeters s’est essayé aux genres les plus divers : essai, biographie, récit illustré, roman-photo, cinéma, télévision, théâtre radiophonique et bien sûr bande dessinée.
Spécialiste d’Hergé, il est également l’auteur de nombreux essais sur Hitchcock, Paul Valéry, Chris Ware, Jirô Taniguchi… Souvent avec François Schuiten, il a réalisé de nombreuses expositions. dont l’aménagement scénographique de la Maison Autrique de Victor Horta, inaugurée en décembre 2004.

Bruno Letort enregistre son premier disque à l’âge de 18 ans comme compositeur et interprète, développant déjà une certaine originalité dans l’approche même de son instrument, la guitare. Complice de François Schuiten et Benoît Peeters dans plusieurs aventures, il est notamment le compositeur du spectacle et du DVD L’Affaire Desombres, et du projet scénographique de La Maison Autrique à Bruxelles. 

10 septembre 2015 20:00
Salle de cinéma
46 rue Quincampoix
75004 Paris

5€ tarif unique

Facebook Twitter Partager