Antoine Neufmars
arrow separator théâtre

La Voix Humaine

Jean Cocteau / Salvatore Calcagno

PREMIÈRE EN FRANCE !

Porteur d’œuvres singulières, Salvatore Calcagno conçoit la scène comme une rencontre de différents langages artistiques: musical, plastique, cinématographique et chorégraphique.

Après s’être distingué au Kunstenfestivaldesarts en 2016  avec « Io Sono Rocco » – auteur de la « Vecchia Vacca » qui a tourné internationalement – de la pièce « Le Garçon de la Piscine » - metteur en scène à l’écriture scénique millimétrée, il signe « La Voix Humaine » - un sextuor à cordes sur un texte de Jean Cocteau.

Une femme, seule, répond à l’appel téléphonique de son amant résolu à la quitter. Au cours de cette ultime conversation traversée de silences et de suspensions, elle passe de la tendresse à la passion, de la douceur aux menaces, du calme au désespoir. Jean Cocteau dressait le portrait d’un personnage sensible, intense, passionné. Salvatore Calcagno monte avec la finesse qu’on lui connaît ce texte intemporel. Orfèvre de la scène, il dirige Sophia Leboutte, poignante.

Elle incarne cette femme blessée, forte et fragile, criant l’amour et le déchirement comme dans un dernier souffle. La présence de la comédienne résonne avec la musique de l’ensemble à cordes. Elles dressent ensemble, entre harmonie et échos, le portrait d’un déclin amoureux, d’une solitude prise sur le vif.

Dans la presse

« Salvatore Calcagno monte avec Sophia Leboutte une Voix humaine musicale, intense et décalée. » Marie Baudet, La Libre Belgique.

Générique

Texte : Jean Cocteau
Mise en scène : Salvatore Calcagno
Avec Sophia Leboutte
Musique live : Lidia Kocharyan, Petronella Torin, Clara Larrauri Escamilla, Nathalie Angélique, Clotilde Leroy et Ambre Tamagna
Création lumières : Amélie Géhin
Maquillage : Edwina Calcagno
Collaboration artistique : Sofie Kokaj
Conseiller dramaturgie : Sébastien Monfè
Scénographie : Louise Wauters et Salvatore Calcagno avec les Ateliers du Théâtre de Liège

Production

Une production du Théâtre de Liège, ‘H s.a. et DC & J CREATION avec le soutien du tax-shelter du Gouvernement fédéral de Belgique Avec le soutien du Théâtre Les Tanneurs et du Conservatoire Royal de Liège section musique.
En coréalisation avec le Théâtre Les Tanneurs et le Théâtre Royal du Parc. Avec le soutien du Conservatoire Royal de Liège section musique.

Les 13 et 14 mars 2019 à 20h00

Durée : 1H15

Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Tarifs: 10 €, 8 € (réduit), 5 € (groupe). 6€ pour les amis du centre.

Salvatore Calcagno

Salvatore Calcagno, metteur en scène belge et directeur artistique de la compagnie garçon garçon, conçoit la scène comme une rencontre de différents langages artistiques : musical, plastique, cinématographique et chorégraphique. Présent sur la scène contemporaine belge et plus spécifiquement dans des lieux de création et d'écriture contemporaine à l'international, il conjugue écriture, médiation culturelle, recherche et développement de nouvelles formes artistiques. Salvatore envisage la création comme un geste intime sublimé par un pouvoir esthétique. Au plateau, il demeure très proche de ses acteurs, ne montre pas, n’impose pas mais définit un état de travail où la précision touche à l’extrême. Il insuffle une énergie, énergie qu’il veut donner à percevoir, ressentir dans ses spectacles. Son travail se caractérise par une grande sensualité, sensorialité. Il est aujourd’hui artiste associé au théâtre Les Tanneurs et artiste accompagné par le Théâtre de Liège.

Il a écrit et mis en scène La Vecchia Vacca (Prix de la Découverte aux Prix de la Critique en Belgique, Prix des Lycéens au Festival Impatience au 104 à Paris, Prix Marie-Paul Delvaux Godenne, Nomination Meilleur spectacle étranger au Prix de la critique de l'AQCT à Montréal), Le Garçon de la Piscine (Nomination espoir masculin aux Prix de la Critique en Belgique), Io sono Rocco pour le Kunstenfestivaldesarts, La Voix Humaine (texte de Jean Cocteau), et GEN Z, son dernier spectacle qui documente la jeunesse à travers l'Europe et pour lequel il crée une première exposition photographique et vidéo avec son collaborateur Antoine Neufmars.

Il crée également des courtes performances appelées Ligth solo dans des lieux de fêtes, pour la clôture de Festival etc. A 28 ans, fort de ses expériences, le metteur en scène se sent prêt à investir de grands plateaux et traverser les répertoires, du théâtre à l'opéra.

Sophia Leboutte

Sortie de l’INSAS en 1987, Sophia Leboutte débute au théâtre du Rideau de Bruxelles sous la direction de Bernard De Coster. Par la suite, Michel Dezoteux l’invite à participer à plusieurs de ses créations dont Les Présidentes de W. Schwab, prix d’interprétation en 1996. Elle joue entre autres pour Philippe Sireuil, Isabelle Pousseur, Jacques Delcuvellerie, Yves Beaunesne, Thierry Salmon, Jean-Claude Berutti, Françoise Bloch, José Pliya, Lorent Wanson et retrouve également Ingrid Von Wantoch Rekovski sur plusieurs de ses projets.

Au cinéma, elle tourne avec Bénédicte Liénard, Dominique Cabrera, les frères Dardenne, Fara Sene, Xavier Giannoli.

Son interprétation est remarquée dans les festivals du court-métrage de Clermont-Ferrand et à Rome en 2011 dans Thermes de Banu Akseki ainsi qu’à Cabourg en 2012 dans A new old story de Antoine Cuypers. Actualités: December man sous la direction de Georges Lini pour le théâtre royal de Namur ; La voix humaine mise en scène Salvatore Calcagno pour le Théâtre de Liège ; Vihta court-métrage de François Bierry ; La trêve, saison 2 réalisation Matthieu Donck.

Facebook Twitter Partager