HERVÉ CHARLES

HERVÉ CHARLES | VERSION AUGMENTÉE

Visuel issu du Magazine de Saison « augmenté » du Centre ABSYS - Saison « Futurs spéculatifs » - édition 2. 
 

Chaque édition d’ABSYS est augmentée de contributions d’artistes invité.e.s à présenter une œuvre.

Charles explore l’ambiguïté de la représentation photographique, principalement à travers le paysage et plus particulièrement le paysage naturel en transformation brutale. Connu dans un premier temps pour une série ou il revisite la tradition de l’image de nuage avec des photographies transparentes superposées et tirées en grand format, il poursuit ses recherches avec clouds&csq dans laquelle il met en évidence les ambivalences visuelles d’un même élément sous ses différentes formes (le nuage, l’eau, la neige, la glace), un principe qu’il reprendra pour Volcanoes.

Parallèlement à ces thèmes photographiques, il travaille avec le support vidéo : de la console de jeu comme dans Vapeurs autour d’images de bouches féminines à l’installation sous forme de projection waterfall2, waterfall4. Plus récemment, Hervé Charles s’intéresse aux traces que laissent les catastrophes naturelles dans l’espace non construit, telles les séries Marée noire/Marée verte, tempête Klaus ou Fire walk with me.

Entre préoccupations photographiques et écologiques, ces tableaux de grands formats jouent sur l’immersion poétique dans ces lieux dévastés, une magnificience des zones de désolation dans lesquelles peuvent poindre la possibilité d’un renouveau ou des poches de résistance : une prise de conscience de la catastrophe annoncée sans être un manifeste. Hervé Charles a toujours revendiqué le fait de réaliser ses images lui-même, au plus près de l’élément voire dans l’élément et que l’expérience de la prise de vue atteste de son lien avec le référent: une photographie de terrain parfois dangereuse, extatique.
 

Septembre > décembre
Facebook Twitter Partager