On y danse

Wooshing Machine / Mauro Paccagnella

BLOOM (Studio #1 & Studio #2) Projet Conti Sparsi

BLOOM Studio #1. Solo pour Lisa Gunstone, une floraison, un épanouissement.
BLOOM Studio #2. Solo de Mauro Paccagnella, réponse au masculin au Studio #1.

Après une épique tétralogie wagnérienne, le chorégraphe Mauro Paccagnella revient à des constellations plus intimes et à des formes plus épurées. Depuis 2012, sous le titre de Conti Sparsi, il développe avec des interprètes issus de différents horizons artistiques une série de tableaux
dansés qui se répondent les uns aux autres. Le premier volet de ce cycle, BLOOM (floraison), est composé de deux solos, Studio #1, dansé par Lisa Gunstone, et Studio #2, la réponse au masculin proposée par Paccagnella luimême. Dans chacun des solos, un danseur confronte les
limites de son corps à celles d’un espace scénique délimité par un carré de 4x4 m au sol. Un même point de départ, et des propositions différentes.
Une pièce pleine d'humour et de gravité, intime et délirante.

Générique

Concept, mise en scène : Mauro Paccagnella. Danse, interprétation : Lisa Gunstone, Mauro Paccagnella. Création sonore : Vincent Epplay. Création lumières et régie : Simon Stenmans. Costumes : Lieve Meeussen et Wooshing Machine. Regard extérieur : Claire Croizé.

31 janvier > 01 février 2014

Durée : 20 min et 35 min


75004

Tarifs : 10 €, 8 € (réduit), 5 € (groupe) Pass Festival : 25 €

Facebook Twitter Partager