Paper! Tiger!

Woosh DELUXXIII

Focus Cie Wooshing Machine

L’Anti Héros ou l’éthos de la Constellation « Wooshing » au cœur de ce FOCUS.

Désireux d’approcher chaque univers dans ce qu’il a de pluriel, d’influencé, d’inspirant, d’original et de distinguable - le Centre vous invite à sonder les trames et entrelacements du collectif bruxellois nommé Wooshing Machine, impulsé par le chorégraphe Mauro Paccagnella, et qui célébrera en 2021, ses quelques 23 années de… turbulences! *


Du 15 au 29 janvier 2021 
cinq soirées transdisciplinaires sont l’occasion de découvrir des collaborations multiples 
avec notamment la première de Closing Party (arrivederci e grazie)  
ainsi que trois pièces programmées pour des premières en France. 


En ouverture de ce Focus : une conférence de presse performée (15.01) qui  entend donner le ton de ce collectif qui explore les interstices de la création scénique et plastique : prises de parole, extraits de spectacles, témoignages, images de répertoire, le tout suivi d’une série de projections et d’un concert. Autant de formes hybrides et d’échanges multiples qui distinguent l’éthos Wooshing Machine. 

Dans un temps aujourd’hui en suspens, dans lequel s’insinue un nouveau régime de présence, celui de la virtualité, Mauro Paccagnella et ses acolytes veulent poser un acte de résistance pour redonner place au corps, un corps habité du désir d’être ensemble. Aussi, la danse, la création musicale, la vidéo ou encore l’installation deviennent les outils invitant à penser, avec humour et légèreté, une rupture possible.  

Abstraire le corps de sa condition purement biologique et lui redonner sa dimension absolument humaine et politique, à une période où il demeure indispensable d’inventer de nouveaux récits communs ; faire de l’expérience du spectacle et de l’image un moyen de bousculer les déterminations en transformant les évidences en lieux à la fois fragiles et transitoires, tels sont les desseins de Wooshing Machine. 


▼ Retrouvez le programme complet et la billetterie par événement en bas de cette page 

15 > 29 Janvier 2021
Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Réservé aux professionnel.le.s.

Réservation & information : spectacles@cwb.fr

WOOSHING MACHINE ET MAURO PACCAGNELLA

Créée en 1998 à Bruxelles, Wooshing Machine est un lieu d’inventions où s’agencent des territoires de création multiples. Composée d’un collectif d’artistes réuni autour 
du chorégraphe Mauro Paccagnella, Wooshing Machine s’appréhende là où s’esquissent les interstices ; à cet endroit précis où peuvent s’entrecroiser et dialoguer des réalités artistiques diverses et hétérogènes.  

Laboratoire d’expérimentation à la fois scénique et plastique, empruntant au théâtre, aux arts visuels et à la création musicale, le travail de la compagnie réinvente une grammaire chorégraphique et théâtrale au sein de laquelle la danse 
et le geste dansé s’inscrivent dans une pratique hybride et audacieuse. 

Wooshing Machine se présente comme un espace de recherche où chaque corps, chaque individu, dans son expression singulière devient partie intégrante d’un vocabulaire polymorphe qui explore de nouvelles cartographies formelles. 

Le corps, la mémoire et l’identité se déclinent toujours dans des dimensions foisonnantes qui dépassent toutes normes et catégories et se conjuguent au-delà de toute détermination préétablie. Ces œuvres, performances, installations, courts- métrages ou spectacles se jouent de toute hiérarchie de signes pour s’inscrire dans une rencontre immédiate avec le public. 

Danseur et chorégraphe, personnage vibrant et atypique, Mauro Paccagnella est à l’origine de cette généalogie multiple que propose de partager la Compagnie Wooshing Machine. Porteur d’une utopie où les arts seraient amenés à se redéfinir en une synthèse joyeuse et généreuse, il est ce point de jonction où se rencontrent, le temps et l’espace d’une création, l’ineffable et le banal, l’invraisemblable et l’ordinaire. 

Le mot de Mauro Paccagnella

Woosh DELUXXIII est un acte éphémère qui marque un temps : 23 ans de créations, de collaborations, de rencontres, d’échanges et de questionnements artistiques multiples et hétéroclites. […] Woosh DELUXXIII est le résultat d'une collaboration entre Alessandro Bernardeschi , Stéphane Broc , Eric Valette , Lisa Gunstone et moi-même. Un mélange de mélodrame italien, de positivisme parisien, de cynisme britannique et de collaborations artistiques bruxelloises, belges, argentines, turques ou marocaines.  

Nous apportons à Paris nos recherches et nos aboutissements les plus récents. Trois pièces qui n'ont jamais été montrées en France, ainsi que des installations, des projections, des court-métrages et des concerts. Tout cela accompagné de la présence d’artistes invité.e.s habitant Paris.  

Opening Night posera la fondation du pont entre Bruxelles et Paris. La rencontre entre des artistes et un vrai public, post phase 2. Nous sommes ravi.e.s de vous présenter aussi une première accidentelle, prévue en mars puis en décembre 2020 en Belgique, et perpétuellement reportée : Closing Party (arrivederci e grazie). Jamais nous n’aurions imaginé que ce titre puisse être si prophétique. Dans une période incertaine et mouvante comme nous ne l'avions jamais expérimentée, notre présence témoigne d’un acte de résistance, en présence (on l'espère) et en découverte. 

Mauro Paccagnella 

Facebook Twitter Partager

Programme du festival