Olivier Lestoquoit

Veil And Quintessence

Gábor Gadó | Laurent Blondiau 5tet / Be Jazz ! | Jazzycolors

Duo formé par Gábor Gadó, digne héritier de la lignée des guitaristes hongrois et Laurent Blondiau, bouillonnant trompettiste belge. Leur première collaboration remonte au quintet Unit, formation internationale réunissant plusieurs musiciens d'Europe de l’Ouest. 

En 2017, ils se retrouvent pour enregistrer leur premier album en duo. Les deux musiciens installent des atmosphères aux couleurs mystiques, planantes et incantatoires. De nature sacrée, leur répertoire improvisé devient méditation pour plonger dans une transe apaisante. En concert, ils sont accompagnés du contrebassiste français Sébastien Boisseau et du batteur australien Will Guthrie. Les lumières de Sam Mary accompagnent les musiciens, créent des ambiances et renforcent les intensités harmoniques.

Dans le cadre du festival international jazzycolors - www.ficep.info

 

Dans la presse

« Un duo marqué par une proximité naturelle avec les musiques anciennes pour le Hongrois. Sur le magnifique Kenpo, on retrouve la sonorité traînante et pleine d’écho de sa guitare, qui habille de contrepoints fluides et lumineux une trompette tout en clarté. Bach n’est pas loin, suggéré, caressé, invoqué parfois comme dans Little Protestant Jazz Song, incontestable sommet de ce disque. »
Franpi Barriaux, Citizen Jazz

Générique

Gábor Gadó : guitare | Laurent Blondiau : trompette | Sébastien Boisseau : contrebasse | Will Guthrie : batterie | Sam Mary : lumières

20 novembre 2019 20:00

BMC Records

Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Tarif : 10€
Tarif réduit : 8€
Tarif groupe : 5€
Adhérents : 6€

Gábor Gadó

Invité très recherché en France et à l’étranger, Gábor Gadó né en Hongrie, commence la musique par le violon puis s’oriente vers la guitare classique. Diplômé du Conservatoire Supérieur de Musique Bela Bartok, il participe alors aux meilleurs groupes de musiciens de jazz Hongrois. Ensuite, il se fait remarquer au sein de formations musicales internationales, par exemple aux côtés de Gérard Weasley, de Randy Bross et de Shammy Jinda (Gyorgy Jinda).

Il crée, à Paris, le Gabor Gado Quartet  qui devint une référence dans toute la France, plébiscité par la presse et le public. Gabor Gado est aussi le compositeur et l’interprète du disque du chanteur Winand Gabor, Corners of my mind, disque élu « meilleur disque de jazz de l’année 2002″ par le magazine français Jazzman. En 2003, il reçoit le prix Bobby Jaspar, décerné chaque année par l’Académie Française du Jazz au meilleur musicien européen de jazz. Il a joué dans les plus grands clubs et festivals européens tels que Europa Jazz Festival de Schiltingheim, the Paris Jazz Festival, Duc des Lombards, Le Théâtre du Châtelet, etc.

 

Laurent Blondiau

Laurent Blondiau, trompettiste et directeur artistique du collectif Mâäk, a étudié le jazz au Conservatoire de Bruxelles. Le quintet Mâäk, véritable pivot de toutes ses aventures musicales, a pour idée maîtresse de préserver le fragile équilibre entre improvisation et partition, le tout pimenté de rythmes africains, jusqu’à la transe. Très actif sur la scène jazz belge et européenne, Laurent collabore avec de nombreux groupes et artistes: Brussels Jazz Orchestra, Nathalie Loriers + Extension, Octurn, Le Rêve d’Elephant Orchestra, Magik Malik Orchestra, Aka Moon, Garrett List, Lee Konitz, William Sheller, Steve Houben, Joe Lovano, Toots Thielemans, Greg Osby, Maria Schneider, Ghalia Benali, Mahmoud Guinéa, Sekouba Traore, Denis Badault quartet, Unit, le Mégaoctet (Andy Emler), Dj Grazzhopa big band, Pierre Vaiana, Baba Sissoko. En 2016, il s’associe avec Salia Sanou, chorégraphe burkinabé, et imagine Kawral : la rencontre entre cinq musiciens, cinq danseurs et un créateur lumières qui déploient leurs énergies et frottent leurs personnalités sur scène. Au Burkina Faso, Laurent Blondiau a, par ailleurs, mis sur pied le projet Les Ventistes du Faso en collaboration avec le saxophoniste Toine Thys. En 2009, il reçoit de l'Académie du jazz le prix du meilleur musicien européen. Il a également obtenu le Sabam Jazz Award en 2015.

Facebook Twitter Partager