Trilogie de Nicolas Rincón Gille

Présentation de Campo hablado, la trilogie colombienne de Nicolas Rincón Gille. Dans le cadre du Mois du film documentaire, en partenariat avec Images en Bibliothèques et la revue Images documentaires.

Projection des deux premières parties, en présence de Catherine Blangonnet-Auer, directrice de la rédaction de Images documentaires.

 

Lundi 23 novembre à 18h30
En Lo Escondido (Ceux qui attendent dans l’obscurité)
de Nicolas Rincón Gille
2006 – Belgique – vidéo – 77 min. – VO stf.
Image : Nicolas Rincón Gille. Son : Vincent Nouaille. Montage : Cédric Zoenen. Production : VOA asbl. Distribution : Centre de l’Audiovisuel à Bruxelles (C.B.A.).

Ce film commence par le récit d’une malédiction: une femme à qui l’on suppose la cinquantaine, au milieu de la jungle, raconte comment, enfant, alors qu’elle possédait des pouvoirs, elle fut recrutée par une sorcière qui lui promit de
plus grands pouvoirs encore si elle acceptait de s’accoupler au diable, et comment elle refusa et perdit son pouvoir de divination.

En compétition au Cinéma du réel 2007.

 

Lundi 23 novembre à 20h
Los Abrazos Del Rio (L’étreinte du fleuve)
de Nicolas Rincón Gille
2010 – Belgique – HD – 72 min. – VO stf.
Image : Nicolas Rincón Gille. Son : Vincent Nouaille. Montage : Cédric Zoenen. Production : VOA asbl. Distribution : Centre de l’Audiovisuel à Bruxelles (C.B.A.).

« Magnifiquement filmés sur le fleuve Magdalena où ils pêchent, ou dans leur modeste maison désertée par les proches assassinés, les paysans parlent d’abord entre eux de leurs légendes. (…) Loin d’un folklorisme exotique, Nicolás Rincón Gille filme avec une grande justesse le basculement d’une violence symbolique et parlée à une violence bien réelle. » Charlotte Garson, extrait de « Filmer l’invisible » programmation de la BPI au Centre Pompidou, 2010.

 

Lundi 30 novembre à 19h
Noche Herida (Nuit blessée)
de Nicolas Rincón Gille, en sa présence
La projection est suivie d’un débat avec Nicolas Rincón Gille et Pierre-Alexis Chevit.
2015 – Belgique/Colombie – HD – 86 min. – VO stf.
Image : Nicolas Rincón Gille. Son : Vincent Nouaille. Montage : Cédric Zoenen. Production : VOA asbl, CBA, RTBF, avec l’aide du CCA. Distribution : Centre de l’Audiovisuel à Bruxelles (C.B.A.).

Portrait de Blanca, une paysanne déplacée dans un bidonville de Bogota suite aux menaces que la guérilla faisait peser sur elle et sa famille.

Primé au Cinéma du Réel 2015. 

 

Nicolas Rincón Gille est né à Bogota en 1973. Après des études d’économie à l’Université nationale de Colombie, il vient en Belgique et intègre l’INSAS, dont il est diplômé en image en 2003. Belge par sa mère, il découvre sa deuxième
patrie: l’exil, l’émigration, la clandestinité deviennent des thématiques qui le questionnent et qui guident une partie de ses premiers films de fiction. Puis il réalise une trilogie documentaire en abordant un sujet qui le poursuit depuis l’enfance, lorsque son père l’amenait à la rencontre des paysans de la campagne colombienne : la richesse de la tradition orale et sa confrontation à la violence. C’est l’essence du triptyque Campo hablado.

23 > 30 novembre

Avec le soutien de Critikat.com et le Blog documentaire.

Salle de cinéma
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Réservation: 01 53 01 96 96.

Facebook Twitter Partager