DR

Today is the shortest day of the year [...]

Saddie Choua - White Box

Inauguration d’un nouvel espace à la programmation indépendante dans la salle d’exposition du Centre : la White Box, dédiée à l’art-vidéo et aux oeuvres médiatiques.

Avec la complicité de WIELS, Centre d’Art Contemporain (Bruxelles).

Today is the shortest day of the year but somehow hanging around with you all day makes it seem like the longest 

Une vidéo triptyque de Saddie Choua basée sur des archives et des images trouvées relatives à Mawda Shawri, Leni Riefensthahl, Ousmane Sembène et Chantal Akerman.
 

Oeuvre produite dans le cadre du projet de recherche « Perverse Decolonisation », à l’Akademie der Künste der Welt de Cologne (2017/2018).
Dans les médias, les questions sociétales sont souvent abordées via le prisme de l’identité culturelle ; les questions migratoires sont par exemple essentiellement réduites à des expressions telles que le « choc des cultures ». Dans un tel contexte, les luttes contre l’oppression semblent se muer en combats pour l’affirmation des identités culturelles. Cette fixation sur la «nature identitaire » comme clé de lecture unilatérale empêche de facto l'appréhension des enjeux sociaux via d’autres grilles de lecture d’analyse. En imposant des référentiels culturels permanents, la politique se métamorphose en une « politique d’identité ». L’appel à l’égalité est remplacé par l’appel à « la diversité ». Les sociétés se divisent de plus en plus en groupes figés, obnubilées par leurs essences.

Comment trouver un terrain d'entente dans ces débats, pour en saisir toute la complexité et en même temps reconnaître que de nombreux individus ont une longue histoire d'oppression en raison de leurs identités? Saddie Choua entend poser les enjeux de ces débats sur un axe différent et à l’aune notamment d’analyse qui intègre les enjeux économiques.

 

15 juillet > 30 août

Entrée libre par la salle d'exposition. 

White Box (Galerie)
127-129 rue Saint-Martin
75004 Paris
Saddie Choua

Née en 1972 (à Bree), Saddie Choua (MA/BE) vit et travaille à Bruxelles.
Après des études de sociologie, elle élargit sa critique politique des inégalités en investissant les domaines de l’art et des médias. Elle établit un lien entre l’art et son expérience universitaire grâce à l’art politique du documentaire, des installations vidéo, du collage mixte et des nouvelles.
Les sujets abordés dans son travail sont la discrimination raciale/ethnique, la discrimination contre les femmes, le colonialisme, la politique identitaire…
Dans ses films, elle combine son propre matériel cinématographique avec des images trouvées, des documents d’archives visuels et textuels, provenant de diverses sources, telles que la télévision nationale, des programmes de loisirs, des vidéos musicales et des magazines. Dans sa pratique, elle se concentre sur le rôle de l’image en mouvement dans les loisirs et la politique et leur influence sur l’image commune de l’Autre. Dans certains de ses projets, elle introduit du matériel autobiographique pour rechercher le rôle entre elle et cet Autre. Dans ses films et installations, Saddie Choua simule la conception des médias de masse vus du salon, créant ainsi une situation familière pour transmettre de nouvelles images qui suggèrent les complexités de l’Autre. Saddie Choua montre les structures de pouvoir derrière l’industrie de l’image actuelle et les préjugés et malentendus qu’elles provoquent.
Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles: Showroom St Lucas (Anvers), Mu.ZEE (Ostende), Wiels (Bruxelles).
Son travail a été présenté lors d’évènements internationaux: Festival Concreto (Fortalezza), KIOSK (Gand), Kaaitheater (Bruxelles), Biennale de Marrakech, Summer of photography (BOZAR, Bruxelles).
 
Saddie Choua a été artiste résidente à WIELS de janvier à juin 2014.

 

Facebook Twitter Partager