Sara Sampelayo

RUSHING STILLNESS - Rendez-vous On y danse [COMPLET]

LES SPECTACLES SONT COMPLETS

de Marielle Morales / Cie mala hierba

Cette année, le rendez-vous on y danse se décline en une nouvelle formule qui s’étalera tout au long de l’année pour vous offrir des rencontres chorégraphiques fortes, toujours plus proches de l’actualité !

Prix de la critique, meilleur spectacle de danse 2015-2016 (Belgique).

Concept et chorégraphie : Marielle Morales/ mala hierba.
Interprétation : Agathe Thevenot, Louis-Clément Dacosta, Marielle
Morales.
Lumières : Marc Lhommel.
Son : Michiel Soete.
Scénographie : Arnaud Meuleman.
Collaboration artistique : Antía Díaz.


Rushing Stillness questionne notre rapport au temps. À l’heure où les hommes accélèrent sans cesse leur course effrénée, Marielle Morales nous invite à la contemplation. Elle travaille sur le ralenti et se joue de nos perceptions du monde. Rushing Stillness s’inspire des travaux du vidéaste américain Bill Viola.

À la croisée des chemins entre la danse, la plasticité et la et la théâtralité, Marielle Morales crée des pièces atmosphériques, dans lesquelles la forme est minimisée et polie jusqu’à son essence, et où les corps sont soumis à des contraintes précises et nécessaires, provoquant en cela une forme chorégraphique singulière, une densité et une sémiologie des corps des plus étonnantes.

Ses pièces ZAAR, B.U.R et Un gouffre sous l’épaule sont programmées dans plusieurs festivals en Belgique, France, Angleterre, Grèce et Espagne. Pour B.U.R, elle reçoit le Prix de la Meilleure Interprète féminine à l’ACT Festival de Bilbao en 2010. La pièce Le Pli (Le Futur n’était pas comme ça), cocréée en 2011 avec Antía Díaz, obtient le Prix de la Meilleure Mise en scène au BE Festival en 2011.

Marielle Morales reçoit la plus haute distinction du Conservatoire de Bordeaux en danse contemporaine. Dès 1997, elle travaille comme danseuse-interprète en Espagne (Provisional Danza, Sol Pico, La Fura dels Baus) puis, dès 2003, en Belgique pour les compagnies de Pierre Droulers - pour laquelle elle est assistante sur le projet All in All à l’Opéra de Lyon – Thierry de Mey, Stefan Dreher, Fré Werbrouk, Lise Vachon et encore aujourd’hui Michèle Noiret. En 2004, elle crée la compagnie mala hierba, basée à Bruxelles, et commence son propre travail artistique comme chorégraphe.

"Avec grâce et poésie, la chorégraphe installe une atmosphère visuelle et sonore qui semble à l’abri du mouvement du temps, comme une oasis de quiétude, comme une forme de résistance au rythme effréné que nous impose le monde." Didier Béclard, L’Echo, mars 2016 


Le rendez-vous On y danse est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication (France).

 

  >> Prenez vos places !  

 


 

 

Production

Coproduit par Les Brigittines, le Centre d’Art contemporain du Mouvement de la Ville de Bruxelles, le Théâtre Marni, la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service de la Danse, le CDC de Toulouse Midi-Pyrénées. Avec le soutien du CDC du Val de Marne, La Briqueterie, CDC Lille Roubaix, Le Gymnase, TAKT Dommelhof, Mosaico Danza/Festival Interplay 15 de Turin. Accompagné par Grand Studio.

31 janvier > 01 février 2017

Durée : 55min.

Salle de cinéma
46 rue Quincampoix
75004 Paris

10 €,
8 € (réduit),
5 € (groupe).

Facebook Twitter Partager