François Berthier

Pleins feux sur Emilie Dequenne

Une semaine, une rétrospective

A l’occasion des 20 ans de Rosetta de Jean-Pierre et Luc Dardenne, Palme d’or au Festival de Cannes 1999 et Prix d’interprétation féminine décerné à Emilie Dequenne, le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris consacre un cycle « Pleins feux » à la comédienne belge la plus distinguée par les Magritte du cinéma, avec trois trophées de la meilleure actrice en neuf éditions.

Du drame social à la comédie romantique, de la comédie de mœurs à la tragédie, du film d’aventures au film d’épouvante, Emilie Dequenne alterne les rôles semblant apte se réinventer à chaque fois, échappant ainsi à toute assignation spécifique.
 

Lors de la sortie en salle de Pas son genre, le premier film qu’elle a tourné avec Lucas Belvaux, elle disait : « Je considère qu’à partir du moment où un scénariste, un metteur en scène crée un personnage et qu’il m’invite à l’interpréter, il serait criminel de ne pas faire vraiment exister ce personnage à l’image, de ne pas le transformer en une personne. Pour moi, c’est une question de vie ou de mort. Donc je n’ai plus de recul, je suis cette personne, et je ne vois pas d’autre manière d’y arriver que de m’effacer, de disparaître pour ne plus être que ce personnage. » 
 

Ce cycle Pleins Feux qui lui est dédié permet de la découvrir sous différentes facettes et retrace son parcours atypique à travers une Classe de cinéma, une rétrospective en 7 films qu’elle a tournés depuis 1999 dont une avant-première, complétée par sa carte blanche constituée de ses choix de films qui l’ont inspirée ou qu’elle aime regarder.

Elle participe à un bistrot littéraire, où elle s’entretiendra avec son écrivain favori, Philippe Jaenada.
 

Pour la soirée d’ouverture, elle invite une de ses amies chanteuses belges, Alice on the roof, dont le nouvel album Madame vient de sortir (Sony).



Merci à elle, de nous permettre de proposer à votre intérêt cette programmation pour le moins iconoclaste et balancée - qui conjugue « sacré et profane », du consacré à l’underground.
 

Stéphanie Pécourt, directrice et Louis Héliot, responsable du cinéma.

21 > 26 octobre 2019
Salle de cinéma
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Tarif retrospective et carte blanche : 5€, 3€ (réduit)

Tarif bistrot littéraire : 5€

Tarif Classe de cinéma : Entrée libre

Facebook Twitter Partager

Programme du festival