DR

Les parleuses

Dans le cadre du festival Paris en toute lettres

Projet vivant pour en finir avec une histoire de la littérature qui invisibilise, mino-rise ou instrumentalise les textes d'autrices et qui nuit à la littérature elle-même. Comme l'écrit Chloé Delaume, Marraine des Parleuses en 2019, "le hasard n'existe pas alors autant s'organiser". 

Le principe ?

Exploration de l’œuvre d’une figure du matrimoine littéraire belge francophone, Yvonne Sterk. 
 

Impliquée concrètement au sein des conflits au Liban, des terres de Palestine, et par l’amour de la poésie, Yvonne Sterk décrypte, dénonce et incite à la critique des récits qui parviennent aux oreilles de l’Occident de 1967 à 1977. Ayant grandi dans un paysage ouvrier flamand (Flandre belge) dont la main-d’œuvre était issue des migrations prolétaires, elle mêlera sa voix journalistique à sa voix poétique créant ainsi une œuvre unique en Belgique, défendant des principes antiracistes - qui n’ont malheureusement pas perdu de leur nécessité dans une Belgique actuelle « gouvernée » par l’extrême droite – jusqu’à prendre les armes contre l’invasion israélienne.



Le fonctionnement ?
 

À 16h30, deux ateliers au choix : 
 

- Un atelier d’écriture qui s’appuiera sur des textes de poétesses palestiniennes Fadwa Touqan, Dareen Tatour, Salma Khadra Jayyusi, arabes et pro-arabes telles Yvonne Sterk*. Le cœur et le corps seront invités à se tourner vers des contrées et des résistances parfois étrangères aux récits rapportés « ici ». Il sera possible de ré-pondre aux propositions d’écriture en poésie, en prose, en récits intimes, en frag-ments composés de tout ça et plus. S'adjoindra une lecture partagée, ainsi qu’une mise en commun de textes à envoyer à des poétesses palestiniennes résistantes d’aujourd’hui, parce qu’« Il faut faire confiance au matin quand l'Amour arrive de loin.* »

Réservation en ligne pour l'atelier d'écriture ici


- Un atelier de lecture par arpentage : exploration collective d’un des recueils de poèmes d’Yvonne Sterk.
La lecture par arpentage est une méthode de lecture qui permet de lire en profondeur un livre en entier à plusieurs en un temps limité. Aucune préparation au préalable n’est nécessaire pour participer à l’atelier


Réservation en ligne pour l'atelier de lecture ici


Attention : les places sont limitées à 15 personnes par atelier. Réservation en ligne ou sur reservation@cwb.fr / 0153019696 


A 19h : lecture performée inédite et enregistrement de podcast avec Milday Renoir 


La lecture du texte de la « rencontre » de Milady Renoir avec Yvonne Sterk sera augmentée d’entretiens et de poèmes lus en arabe et en français.


Milady Renoir est poétesse, performeuse, animatrice d’ateliers d’écritures et militante auprès de la lutte des Sans Papiers en Belgique. Des recueils (aux éditions Maelström), des textes et articles pour des revues poétiques, politiques, sociologiques, des scènes publiques, les manifs et son blog apparu en 2005 sont ses lieux de publication, de prédilection
 

                        
 

Dans le cadre du festival Paris en toutes lettres. 


Remerciements chaleureux à la plateforme Charleroi-Palestine (Myriam De Ly en particulier), Lucas Catherine, écrivain et historien décolonial ayant côtoyé Yvonne Sterk, et le Collectif décolonial Bruxelles Panthères.

16 novembre 2019 16:30

Entrée libre

Salle de cinéma
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Attention, le nombre de places pour les ateliers est limité à 15 personnes. Inscription : reservation@cwb.fr ou 0153019696 

Réservation en ligne pour l'atelier d'écriture 16h30 ici

Réservation en ligne pour l'atelier de lecture 16h30 ici
 

Facebook Twitter Partager