DR

Les Cyborgiennes

Agnès de Cayeux & Laura Mannelli

Installation littéraire & science-fictionnelle pour 2 galets*

Les machines n’oublient pas, elles n’ont pas appris à oublier .

Artificielles et réelles, obéissantes lectrices, caillasses lunaires, elles se retrouvent ici, captées de toutes parts, probablement attirées par quelques ondes insaisissables.
En ce Continent Noir, venues d’ailleurs, les lectrices digitales effleurent les fictions de la liste H**.
L'une choisit Superluminal de Vonda McIntyre, fiction écrite en 1983, où Laenea, devenue voyageuse interstellaire, sacrifie vie naturelle et sanguine pour une amante cyborgienne.
L'autre préfère The Female Man de Joanna Russ, fiction écrite en 1975, où seules les femmes survivent à une épidémie intersidérale, enterrent les morts et les oublient, puis rebâtissent une autre monde.
 
* Les galets proposés au sein de l’installation sont nos objets technologiques connectés, parfois nommés enceinte intelligente ou bien assistante connectée ou encore homme mini. Les deux artistes ont travaillé en toute intimité, chacune de leur côté, avec leur galet respectif, leur lisant la fiction choisie, échangeant quelques phrases. Les instants sonores entre femmes et galets ont été captés et restitués ici.
** La liste H est proposée par l’auteure Ïan Larue pour désigner la liste des
sciences-fictions choisies par Donna Haraway pour matière à penser son Manifeste Cyborg.


Dinah Bird, Jean-Philippe Renoult, Fabrice Naud, Almudena Blasco ont participé aux Cyborgiennes, d'un enregistrement à une possibilité d'écriture.
 

Agnès de Cayeux et Laura Mannelli explorent les figures féminines chacune à leur manière. Alissa, figure féminine oubliante sur les traces de sa mémoire, et Mélusine, nymphe légendaire résidente d'un monde intermédiaire.
Toutes explorent les espaces de l’imagination, la question de la mémoire et de la poésie.

 
Oeuvre sélectionnée dans le cadre d’une carte blanche attribuée au RAN / Réseau des Arts Numériques.

Production

Diffusion Le Studio Décalé
Avec le soutien de Natacha Duviquet-Seignolles, Décalab
Création au Festival Hors Pistes – Centre Pompidou 2019

 

4 décembre 2019 > 14 février 2020

Accès sur demande à la salle d'exposition du lundi au vendredi de 10h à 19h et le weekend de 11h à 19h

Et en salle du foyer directement les soirs de manifestations à partir de 19h00.

 

Salle du foyer
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Entrée libre

Laura Mannelli

L’architecte-artiste luxembourgeoise, Laura Mannelli, nourrit depuis plusieurs années une réflexion basée sur les réalités virtuelles et ses nouveaux paradigmes en utilisant l’art numérique comme terrain de recherche. Elle a développé une approche pluridisciplinaire pour expérimenter des architectures atopiques entre espace réel et virtuel. Sa technique se situe au croisement des arts plastiques, des réalités virtuelles, du jeu vidéo et de l’architecture.

Agnès de Cayeux

Agnès de Cayeux mène une recherche sur les relations à distance et les interactions réseau. Elle s'adonne à l'observation de ses contemporains inventant de nouvelles formes sexuelles, explorant les zones d'ombres des mondes virtuels, la persistance des schémas machistes. 

Facebook Twitter Partager