Olivier Donnet

La Ville des Zizis

Eline Schumacher - Première en France

Six hommes enterrent le septième. Une histoire qui commence mal. Mais ces copains réunis par ce triste événement ne se sépareront pas tout de suite. Que faire ensemble pour déjouer le manque ?

La talentueuse dramaturge Eline Schumacher part d’une pensée personnelle : son père n’a pas d’amis, elle a peur qu’il n’y ait personne à son enterrement. Empreinte des références masculines d’un cinéma culte ou des pochettes de vinyles à succès, elle fantasme sur scène les amis du club de foot, de l’école, du bar, du service militaire ou du bureau que son père n’a pas. Et si c’était ce groupe qui avait besoin de son père pour être heureux et non le contraire ?

 

 

Dans la presse

« Cette sacrée bande de gaillards n'a pas fini de faire parler d'elle, dirigée de main de maître par la jeune Eline Schumacher » 
Laurence Bertels, La Libre Belgique

« Eline Schumacher scrute joyeusement la masculinité ! »
Michèle Friche, Le Soir

Générique

Texte et mise en scène Eline Schumacher
Avec Léonard Cornevin, Adrien Drumel, Thierry Hellin, Lucas Meister, Jean-Baptiste Polge et Michel Villée
Collaborateur artistique Nicolas Mouzet-Tagawa
Assistant à la mise en scène Bogdan Kikena
Création lumières Octavie Piéron
Création son Noam Rzewski
Scénographie Juul Dekker
Création costumes Frédérick Denis
Régisseur général Thomas-Tristan Luyckx
Construction décor Sébastien Corbière
Assistants contructeurs Nassim Bajou et Jean-Baptiste Robert
Chorégraphie Paola Dibella
Arrangement et coaching vocal Ségolène Neyroud

Production

Une production de Mars, Mons arts de la scène, de La Coop asbl, du Théâtre Les Tanneurs et de la Maison de la Culture de Tournai.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service du Théâtre, de Shelter- prod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge et avec l’aide du Théâtre National.

14 & 15 MAI | 20H
Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Tarifs : 10 €, 8 € (réduit), 5 € (groupe). 6€ pour les amis du centre.

Eline Schumacher

Née en 1991 dans la région de Charleroi, elle entre à l’INSAS dans la section interprétation dramatique en 2009. Avec la Compagnie F.A.C.T, elle met en scène sa première création Manger des épinards c’est bien ; conduire une voiture c’est mieux qui, après plusieurs résidences (La Fabrique Ephéméride au Val de Reuil, La Chapelle Saint Louis à Rouen et la Fabrique de Théâtre à Frameries, Belgique) et quelque bancs d’essais (Festival Pépites & Co @L’ANCRE, Théâtre de la Montagne Magique, Festival XS au Théâtre National) est créé en octobre 2015 à la Maison de la culture de Tournai et nominé aux Prix de la Critique dans la catégorie Meilleure Découverte en 2015.

En janvier 2015, ellejoue au Théâtre Océan Nord dans Le Bouc de R.W. Fassbinder mis en scène par Ledicia Garcia. Elle reçoit le prix du meilleur espoir féminin aux Prix de la critique 2015. En 2016-2017, elle joue dans Apocalypse Bébé de Virginie Despentes mis en scène par Selma Alaoui.

En mars 2017, elle présente une forme courte de son prochain spectacle La Ville des zizis lors du festival XS au Théâtre National, puis à la Mac de Créteil en mai 2018.

Sa nouvelle création, La Ville des zizis, est coproduite et programmée par Mars, Mons arts de la scène, La Maison de la Culture de Tournai et Les Tanneurs, Bruxelles.

Facebook Twitter Partager