Serge Gutwirth

Joyo ne chante plus

De François Emmanuel

Loin de toute volonté d’illustrer le texte de François Emmanuel, le spectacle propose une forme poétique ouverte où le corps, la parole, l’image, la lumière et le son dialoguent.

Lia pleure la disparition de Joyo l’oiseau. Elle parle dans une langue qui n’appartient qu’à elle ; inventive, énigmatique et parfois proche du chant. Les mots se bousculent dans sa tête et s’adressent au grand monde qu’elle a convoqué pour dire la rencontre fulgurante de l’amour et la tristesse de la perte. Elle se bat Lia, dans sa tête, et contre le grand tout qui l’entoure.

 

Prix de la critique 2014 en Belgique (catégorie « Seul en scène »).

 

« La langue de François Emmanuel est un pur joyau dont on n’aurait pas poli les arêtes, son dialecte roucoule avec une gourmandise charnelle, toutes plumes dehors. Dans la peau de cette femme qui se raccroche à la vie comme un oiseau se cogne aux barreaux, Gwen Berrou est simplement sidérante. »

Catherine Makereel,le Soir

 

 

 

Générique

Interprétée par Gwen Berrou

Mise en scène et univers sonore : Pascal Crochet. Assistante à la mise en scène : Camille Motté

Lumière : Florence Richard. Scénographie : Satu Peltoniemi. Peinture de décor : Geneviève Périat Régie : Lily Danhaive et Sébastien Destrait

Production

Production du Poème 2

Avec le Soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Direction Générale de la Culture, Service Général des Arts de la Scène, de la Loterie Nationale et de la Commune de Saint-Gilles 

12 > 14 mars
Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

10€
8€ (réduit)
5€ (groupe)

Facebook Twitter Partager