Festival Le Court en dit long #28
DR

Focus réalisatrices

Programme 4

1 - Plaqué or – Chloé Léonil
(Belgique – 2019 – 25 min.)
Avec : Salomé Dewaels
Nade Dieu, Noé Englebert, Anaé Romyns.
Production : INSAS et Atelier de réalisation de l’INSAS.

Prix BeTV FIFF Namur 2019. Prix du jury étudiant Poitiers 2019. Prix du jury jeunes et Prix des étudiants Premiers Plans Angers 2020.
 

Inès, 16 ans, déterminée à trouver du travail, rencontre Martin, un garçon des beaux quartiers bruxellois. Entre honte et fascination, elle prend brutalement conscience de l’injustice sociale.
 


2 - Après la pluie – Solène Michel & Elisabeth Maira
(Belgique – 2019 – 4 min. – animation)
Production : Haute Ecole Albert Jacquard.

 

Sur la mer du Japon féodal, un vieux pêcheur se fait surprendre par une tempête. Celle-ci est d’autant plus violente qu’elle est provoquée par la colère des dieux qui, aveuglés par leur rivalité, sont complètement indifférents aux dégâts qu’ils occasionnent.
 


3 - (*) Je serai parmi les amandiers – Marie Le Floc’h
(Belgique/France – 2019 – 21 min.- VO stf. – 1er film)
Avec : Masa Zaher, Jalal Altawil, Amal Alhamoud.
Production : Hélicotronc, Films Grand Huit, RTBF, avec le CCA, le CNC, la Région Bretagne, France 3, Adami.

 

Demain, Maysan a un rendez-vous administratif important pour sa famille. Mais son mari Iyad a une question qu’elle n’est pas prête à entendre.
 


4 - Aube – Valentine Lapière
(Belgique – 2019 – 15 min.40 – 1er film)
Avec : Anouk Rubens, Valérie Gimenez, Jean-Benoît Ugeux, Pitcho Womba Konga.
Production : Roue Libre Production, RTBF, avec le CCA, la Province de Namur.

 

Kim, une jeune fille de 14 ans, est placée dans un centre éducatif fermé. Pour reprendre son souffle, elle doit trouver un équilibre et sa place.
 


5 - Ligie – Aline Magrez
(Belgique – 2020 – 26 min. – 1er film)
Avec : Sarah Lefèvre, Hélène Theunissen.
Production : Frakas Production, avec le CCA, la Province de Liège.

 

Sarah est penchée sur son microscope, elle plonge dans les cellules violacées qui s'agitent sur sa lame d'hématologie. Ces cellules qui l'entraînent chaque fois dans son monde intérieur. Car Sarah est sourde. Mais elle va se faire opérer, pour la première fois entendre le monde réel.


Les films dont le titre est précédé d’un astérique (*) ne sont pas accessibles au public.