Festival (((INTERFÉRENCE_S)))
DR

Vertigo | Thomas Turine

L’oratorio électronique hourrite

Vertigo, l’Oratorio hourrite de Thomas Turine, ressuscite les plus anciennes traces d’écriture musicale connues, «les chants hourrites», une série de trente fragments de tablettes d’argile inscrites en cunéiforme, sorties des fouilles archéologiques d’Ougarit (Mésopotamie-Syrie) et jamais interprétées depuis leur enfouissement sous la terre (hormis l’hymne à Nikkal), il y a de cela, entre 3400 et 3800 ans.

Originellement composé pour trois voix, piano, violon et clarinette basse, Vertigo sera, pour (((interférences))), donné en une version deux voix  et  électro-acoustiques,  il  deviendra  donc, l’Oratorio électronique hourrite. Une plongée sonore vertigineuse anachronique dans une langue et des chants oubliés.

Générique

Conception, composition, électro-acoustique: Thomas Turine - Voix: Sébastien Jacobs et Hélène Mathon –

Production

Cosipie - Coproduction: Le Senghor

26 mars 2020 20:30

48'

Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Entrée libre

Thomas Turine

Le bruxellois Thomas Turine est un compositeur aux différents champs d’action, passant du rock à l’électro, de l’électro-acoustique au chant et à l’instrumental contemporain. Il s’anime à développer des rituels sonores, cherchant des langages musicaux jaillissant de formes visuelles, ou de traces disparues. La matière sonore et le traitement du mélodique sont les vecteurs de son travail. Le mélange de ses univers et de ses technologies sonores l’amène à de nombreuses collaborations sur le long terme. Il signe, à l’international, une centaine de bandes originales pour le théâtre, la danse contemporaine, le cinéma (dont Braquer Poitiers de Claude Schmitz sorti en 2019). Il crée des pièces radiophoniques, des spectacles instrumentaux contemporains, du théâtre musical, des concerts de mélodies électroniques, des chorégraphies électroniques. Il travaille avec la violoniste Céline Bodson un Verklarte Nacht, variations autour de la pièce d’Arnold Schoenberg, et développe avec Francois Zajega et Yacine Sebti, une nouvelle expérience audiovisuelle électronique live, Zur.glub

Hélène Mathon

Hélène Mathon se forme au Conservatoire de Montpellier et à l’INSAS de Bruxelles. A partir de 1993, elle joue au théâtre avec de nombreux metteurs en scène en France et en Belgique. En 2002, elle crée sa propre structure : La Langue Ecarlate.

Sébastien Jacobs

Il travaille, depuis 1993, avec divers metteurs en  scène  ou  chorégraphes  tels  Philippe  Quesne, Denis Bernard, Isabelle Bats, Michèle Foucher, Jean-Pierre Vincent, Olivier Besson, Alain  Wathieu, Erika Zueneli, Alexis Forestier et avec les réalisateurs Frédéric Dumont et César Vayssié. En 1994, il fonde avec Denis Bernard et Luc Gaugler,  HardtMachin, groupe  de  Théâtre  - Mouvement - Musique. Depuis 1997, il travaille régulièrement pour les compagnies Mossoux-Bonté et System Failure. Il participe à plusieurs groupes en Belgique (Fishsticks Boys Quintet, René Binamé, Dassin’s Brothers, Unenglish Name) et musiques de films. En 2003, il fonde en France avec la scénographe Anne Attali, la compagnie Le Boude, qui reprend le travail d’HardtMachin.

Facebook Twitter Partager