Festival (((INTERFÉRENCE_S)))
HE Doublier

Apparitions Schizophoniques

Diederik Peeters

Satellite à la programmation du Centre Pompidou de la pièce « Apparitions ».

De la narration alchimique, de la science-fiction absurde, quelques chimères et, qui sait, peut-être même un soupçon de mélancolie.

A la recherche de la preuve ultime que les fantômes existent, voilà deux ans déjà que Peeters explore les passages obscurs qui lient la science à la magie, ou l’occultisme à la technologie. Tout au long de cette quête, il a régulièrement partagé ses découvertes sous diverses formes : pièce chorégraphique, installation ou encore fiction radiophonique. ‘Apparitions’, la dernière de cette série de créations se présente sous la forme d’un spectacle, et sera montré les 11 et 12 Mars 2020 au Centre Pompidou.

Apparitions, la dernière de cette série de créations se présente sous la forme d’un spectacle, et a été préEN LIVE sentée au Centre Pompidou les 11 et 12 Mars.

Son passage au Centre Wallonie Bruxelles est l’occasion idéale pour Peeters de revisiter quelques anecdotes, faits ou personnages qu’il a rencontrés lors de son voyage.

Avec la complicité de la créatrice sonore bruxelloise Anne Lepère, il essaie de convoquer quelques fantômes auditifs pour voir ce qu’ils ont à dire. De la narration alchimique, de la science-fiction absurde, quelques chimères et qui sait même un soupçon de mélancolie.

10 juillet 2020 21:30
Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

Entrée libre sous réserve de places disponibles

Diederik Peeters

Diederik Peeters a plusieurs fois été aperçu dans le travail d’autres artistes, habilement dissimulé en acteur ou en performer, ou même en conseiller. Il privilégie néanmoins le brassage de ses propres décoctions artistiques, en collaboration parfois avec quelques complices soigneusement choisis. Artiste visuel diplômé́, c’est avant tout dans le labyrinthe des arts de la scène qu’il s’est égaré́. Il y a commis plusieurs spectacles et performances, mais a également été́ surpris à écrire des textes, à créer des installations, à tourner des vidéos... Victime consentante d’une inclinaison aussi naturelle que pathologique pour la confusion, Peeters entasse avec obstination dans son travail, les matériaux les plus absurdes et les contradictions les plus improbables.

Anne Lepère

A la fin de son cursus à l’IHECS (Master Communication), Anne Lepère fait ses premières expériences sonores pour le programme radiophonique Par Ouï-Dire (La Première - RTBF) avant d’explorer différents styles d’art sonore (field recording, soundart, essai, radio drama, performance...). Ses pièces sonores sont diffusées sur les radios européennes et sur des réseaux internationaux (Radia.fm, Arte Radio, Musiq’3, Ars acustica, Grand prix Nova…). Elle se produit aussi en live notamment en duo avec la chorégraphe Marion Sage pour leurs séries de performances Mythes & Recettes. Dernièrement, ses recherches portent sur les relations qu’entretient la création sonore avec la scène et le langage chorégraphique. En 2016, elle a suivi la formation pour chorégraphe et compositeur à l’Abbaye de Royaumont (Prototypes III) interrogeant le thème de la citation. Anne collabore désormais avec la metteuse en scène Amélie Poirier (Voilées, Madisoning), et pour les chorégraphes : Estelle Gautier (Rapid Eye Movement) et Marion Sage (Grand Tétras). En 2018 elle mène une recherche radiophonique, aboutissant à son premier long format radiophonique, Autopoïèse, un docu-fiction soutenu par le Fédération Wallonie Bruxelles et l’Atelier de création sonore radiophonique.

Facebook Twitter Partager