Festival Francophonie métissée #FFM28
Sara Sampelayo

#FFM28 You will be missed

Anne Thuot, Sara Sampelayo & Flore Herman

Installation vidéo à visionner en continu pendant le Festival et à découvrir en ouverture.

You will be missed est une collection de récits en chantier et constituée dans plusieurs villes européennes (Marseille, Bruxelles, Clermont-Ferrand). Réalisée à partir d’entretiens avec des habitants de diverses villes européennes, elle met en commun les histoires de plusieurs objets africains en interrogeant leur trajectoire jusqu’aux intérieurs rennais où ils se trouvent à présent.
  
Archive personnelle, trace d’un parcours migratoire ou de la vie sociale d’une communauté, cet objet porte en lui une vie intime et politique souvent bien plus vaste que celle de son propriétaire. 

Artiste performeuse, metteure en scène de formation, diplômée de l’INSAS où elle enseigne aujourd'hui, Anne Thuot mène aujourd’hui des projets de performance, mélangeant, fiction et recherche, qui interrogent l’identité européenne, les modes de narrations dominants et notre relation à l’autre.  Par le corps, la vidéo ou le texte, elle met en lien les histoires intimes à travers des projets souvent créés in situ. Elle est lauréate du Prix du Spectacle Vivant 2017 de la SACD, pour Looking for the Putes Mecs.  

Générique

Conception : Anne Thuot, Sara Sampelayo & Flore Herman
Musique : Michiel Soete
Technique : Gwen Laroche

Production

Production & Administration : Fast Asbl
Avec la participation d’habitants des différents lieux de présentation

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service général de la création artistique, du CIFAS (Bruxelles, Be), IN SITU- plateforme européenne pour la création artistique en espace public, C-TAKT (Neerpelt, Be), Les Tombées de la Nuit (Rennes), Wallonie-Bruxelles International, le Théâtre National Wallonie-Bruxelles & l’Ambassade d’Espagne à Bruxelles.

24 septembre > 11 octobre 2019

Installation-vidéo visible dans la salle d’exposition, du lundi au vendredi de 10h à 19h et samedi et dimanche de 11h à 19h.

Salle d'exposition
127-129 rue Saint-Martin
75004 Paris

Entrée libre

Anne Thuot

Artiste performeuse, Anne Thuot vit et travaille à Bruxelles.


Metteure en scène de formation, diplômée de l’INSAS où elle enseigne aujourd'hui, elle mène aujourd’hui des projets de performance, mélangeant, fiction et recherche, qui interrogent l’identité européenne, les modes de narrations dominants et notre relation à l’autre. Elle questionne le rôle de l’artiste dans un vivre-ensemble trop souvent marqué par la peur, l’intolérance ou l’absence d’empathie.  Par le corps, la vidéo ou le texte, elle met en lien les histoires intimes à travers des projets souvent créés in situ.


Capitale de l’Europe, Bruxelles joue un double rôle dans ce travail, en tant que territoire et symbole d’un héritage européen contradictoire. « Ville-monde » aux inégalités sociales insoutenables mais aux croisements culturels exceptionnels, l’espace public renvoie aussi à un héritage colonial belge encore largement à déconstruire.


Pour aller à la rencontre de ses habitants, la déambulation, l’occupation et l’entretien lui permettent de proposer d’autres formes d’expériences dans la ville.


Entre outil performatif et autofiction, Anne Thuot explore aussi le travestissement comme une transformation intérieure et extérieure qui permet de comprendre une réalité physique ou sociale hétérogène, dans ses performances comme Wild (2015), Looking for the Putes Mecs (Prix du Spectacle Vivant 2017 de la SACD) et le projet multiforme Lydia Richardson (2015-2019).


Plus récemment, Anne Thuot travaille en collaboration avec Sara Sampelayo et Flore Herman autour des récits et mémoires intimes de l’héritage colonial européen qui hantent les corps et les objets Lydia Richardson en Afrique (2017) et You Will Be Missed (2018).


Anne thuot a aussi mis en scène pour le Groupe Toc et collaboré avec les collectifs Transquinquennal, Dito’Dito, le jeune théâtre flamand Bronks et les chorégraphes Hans Van Den Broeck et Jérôme Bel.

Facebook Twitter Partager