DR | DR

Brunch de rentrée littéraire

A l’occasion de la rentrée littéraire, venez découvrir deux nouvelles parutions belges francophones toutes deux en lien, à leur façon, avec le Japon. 

Au menu :

Le Modèle, Manuel Capouet (éditions Diagonale)

Jacques-san, jeune chercheur en climatologie, nous offre une percée rare dans les arcanes de la simulation climatique à Tokyo et dévoile au lecteur l’envers du décor des prédictions planétaires. Et si le futur s’annonce en catastrophes multiples dans la chambre de notre universitaire quelque peu extravagant, les gens se bousculent à sa porte pour savoir s’il vaut mieux investir dans le vin en Chine ou cultiver des insectes sur la bande côtière de la province pakistanaise de Sind.

Le roman évolue avec humour et légèreté, posant un regard tendre et amusé sur les codes et rituels de la société japonaise. Il nous embarque aux confins de la beauté de notre Terre, nous rappelant que l’essentiel est de vivre, d’observer, de goûter au silence. Sagesse nippone.

Originaire de Waterloo, Manuel Capouet a travaillé pendant plusieurs années dans le domaine de la modélisation climatique à l'Université de Tokyo. Il signe ici sa première œuvre aux éditions Diagonales, maison namuroise spécialisée, précisément, dans la publication des premiers romans.

Monsieur Origami, Jean-Marc Céci (Gallimard)

À l’âge de vingt ans, le jeune Kurogiku tombe amoureux d’une femme qu’il n’a fait qu’entrevoir et quitte le Japon pour la retrouver. Arrivé en Toscane, il mènera quarante ans durant une vie d’ermite, adonné à l’art du « washi », papier artisanal japonais, dans lequel il plie des origamis. Un jour, Casparo, un jeune horloger, arrive chez Kurogiku, devenu Monsieur Origami. Il a le projet de fabriquer une montre complexe avec toutes les mesures du temps disponibles. Son arrivée bouscule l’apparente tranquillité de Monsieur Origami et le confronte à son passé. Les deux hommes sortiront transformés de cette rencontre.

Ce roman, d’un dépouillement extrême, allie profondeur et légèreté, philosophie et silence. Il fait voir ce qui n’est pas montré, entendre ce qui n’est pas prononcé. D’une précision documentaire parfaite, il a l’intensité d’un conte, la beauté d’un origami.

Jean-Marc Ceci est né en 1977. Monsieur Origami est son premier roman.

  >> Prenez vos places !  
17 septembre 2016 11:00

Lecture d’extraits par des étudiants en art dramatique du Conservatoire du 8ème arrondissement. 

Salle du foyer
46 rue Quincampoix
75004 Paris

5€ (billet d'entrée + sandwich + boisson + café)

 

Facebook Twitter Partager