Géraldine Jacques // DR

Belgian Theory #4

A la faveur de la récente parution de son livre Partages de la perspective (Fayard, 2020), le philosophe belge Emmanuel Alloa – professeur d’esthétique et de philosophie de l’art de l’Université de Fribourg - dialogue avec Laurent de Sutter détenteur d’une carte blanche au profit du cycle Belgian Theory. 

« C’est une question de point de vue… » On associe aujourd’hui la perspective à l’individualisme, à l’affirmation d’une vérité privée et indépassable. C’est oublier la tradition de la perspectiva communis, celle qui fait de la perspective le vecteur d’un horizon commun. Au croisement de la science, de l’art et de la philosophie, le livre exhume une tradition que l’on se doit de redécouvrir : le point de vue, ce n’est pas seulement ce qui divise, c’est aussi ce qui se partage. Au lieu d’incriminer le perspectivisme d’avoir fait le lit de la post-vérité, et de la perte d’une référence à un monde réel, il est temps de retrouver en quoi la perspective n’est pas qu’une affaire de relativisation, mais de réalisation. C’est à la perspective que nous devons notre perspicacité : « à travers » – voilà le mot-clé pour comprendre son opération. Une mise en regard d’enjeux anciens et contemporains, où s’entrecroisent les arts visuels, l’architecture, la phénoménologie et l’anthropologie sociale. Autant de manières de faire l’éloge d’une perspective qui se décline invariablement au pluriel. 
 

Lundi 12 octobre | 19h30

75004

Entrée libre dans la limite des places disponibles et dans le respect des normes sanitaires. Port du masque obligatoire. 

Portrait
Laurent De Sutter

Laurent de Sutter est Professeur de théorie du droit à la VrijeUniversiteit Brussel. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres traduits dans une dizaine de langues. Parmi ses derniers ouvrages : Qu’est-ce que la pop’philosophie ? (Puf, 2019) ou Indignation totale (L’Observatoire, 2019). Il dirige les collections « Perspectives Critiques » aux Presses Universitaires de France et « TheoryRedux » chez PolityPress.

Portrait
Emmanuel Alloa

Emmanuel Alloa dirige actuellement la Chaire d’esthétique et de philosophie de l’art à l’Université de Fribourg (Suisse). Il a été chercheur au Pôle national de Critique de l’image eikones à Bâle, et professeur invité dans différentes universités (Etats-Unis, Italie, Mexique, Brésil, Autriche) ainsi que Thinker in Residence de l’Académie royale belge des sciences et des arts (KVAB) en 2018. Lauréat du prix Latsis 2016 et du prix scientifique Aby Warburg 2019, ses travaux portent sur la philosophie allemande et française, la perception, la théorie des médias ainsi que les rapports entre esthétique et politique. 

 

Facebook Twitter Partager