DR

20 ans de Zorobabel

L'atelier de dessin animé et de cinéma d'animation Zorobabel est dirigé par deux auteurs-cinéastes (Delphine Renard et William Henne) qui ont étendu leur savoir-faire technique et créatif à un projet pédagogique et à un projet créatif. L’atelier, créé en avril 1994, donna lieu dans un premier temps à des cours d'initiation au cinéma d'animation pour enfants, adolescents puis adultes, au cours desquels Zorobabel s'est efforcé de toucher les publics les plus divers et notamment ceux qui n'ont pas toujours l'occasion d'accéder à la culture, faute de moyens ou en raison d'un milieu moins réceptif. Certains films issus des ateliers d'initiation (réalisés par des jeunes ou enfants) dépassent toutefois le cadre strict de l'expérience pédagogique et connaissent une diffusion en festivals semblable aux courts métrages réalisés dans un cadre de production traditionnel. Par ailleurs, la volonté de mettre sur pied une structure de production de films d'animation préexiste à la naissance de l'atelier : les courts métrages d'auteurs verront le jour à partir de 1997. Cette démarche de production se poursuit aujourd'hui avec la volonté de soutenir de jeunes auteurs (premier ou deuxième film) à la démarche personnelle et originale. Les deux volets de l'atelier, d'une part les films d'atelier d'initiation, d'autre part, les films d'auteur font de l’atelier Zorobabel un lieu unique rassemblant des créateurs issus de tous les horizons et soucieux de travailler en équipe.  

 

1. Tout jeune garçon… de William Henne 
1997 – 7 min. Production : Zorobabel. 
Comment un homme, dont la vie ne se résume plus qu'à quelques photos, invente un stratagème pour se 
raccrocher à ses souvenirs. 

2. Tango Nero de Delphine Renard 
2005 – 11 min. Production : Zorobabel. 
A Venise, un voleur en mission pour la mafia enlève une touriste qui l'a surpris au moment où il s'emparait 
d'une pierre précieuse à St-Marc. Il tente de se débarrasser d'elle et, dans la lutte qui s'en suit, elle avale la 
pierre volée. Il se voit alors lié à elle par intérêt. 

3. Histoire à la gomme d’Eric Blésin 
2005 – 10 min. Production : Zorobabel. 
A la sortie de l'école, Gaspard assiste au rapt de Sophie par quatre individus suspects dans une grosse voiture 
noire. Sans hésiter, Gaspard se mute en " héros" et se lance à leur poursuite faisant abstraction de tous les 
dangers... 

4. Vis-à-vis de Caroline Nugues 
2008 – 6 min. Production : Zorobabel. 
Dans un quartier tranquille, un jeune homme observe depuis son appartement les allées et venues de son 
voisin, un vieil homme chaussé d’antiques charentaises et qui passe son temps à soliloquer. De là, il imagine 
les raisons pour lesquelles le vieil homme semble si perturbé.

5. Heureux ! de Thierry Van Hasselt 
2008 – 7 min. Production : Zorobabel. 
« Heureux ! » a été élaboré dans la continuité du spectacle de danse « Holeulone » de Karine Pontiès, où les 
animations et les peintures sur verre se mêlent aux chorégraphies de la danseuse. 

6. Aral de Delphine Renard et Delphine Cousin 
2009 – 15 min. Production : Zorobabel.
L’histoire se déroule dans un ancien village de pêcheurs, la mer a disparu, le manque d’eau rend la vie très 
difficile. 

7. Kin de l’Atelier Collectif 
2011 – 11 min. Production : Zorobabel. 
Kin est une photographie sociale de Kinshasa, qui fait se rencontrer une série de personnages sur le thème de 
la débrouille et du recyclage. 

8. Kill the Surfers de l’Atelier Collectif 
2009 – 3 min.23. Production : Zorobabel. 
Illustration en animation d'un morceau extrait du troisième album de Ghinzu, "Mirror mirror". 

 

 

07 juin 2014 18:00
Salle de cinéma
46 rue Quincampoix
75004 Paris
Facebook Twitter Partager