DR

Absys #3

Ne jamais oublier que ce monde oblige à lutter, que rien n’y est « normal », et ne jamais arrêter de penser ensemble, de cultiver l’insoumission, y compris à nos propres évidences, les unes avec  les autres, par les autres et grâce aux autres (…)   
Isabelle Stengers 

Alors que notre saison intitulée Futurs spéculatifs s’achève au moment où ces lignes d’introduction à la suivante sont rédigées,  ce titre qui fut formalisé dès décembre 2019  dans le monde dit « d’avant » se révéla d’une portée annonciatrice indéniable.  Cette saison au titre inspiré par les idiomes de fictions littéraires de science-fiction   et de contre-culture qui dévoila au sein   de nos espaces plus de 100 projets portés par des artistes ancré.e.s en Wallonie et à Bruxelles  fut parsemée de nombre  de projets qui semblèrent attester  de la dimension quasiment prodromique et visionnaire de l’art. 

2020 fut une année exceptionnelle. Cette année révéla que ce qui semblait improbable advint pourtant. Cette période aussi déstabilisante que fascinante a révélé – s’il en était besoin la complexité du monde dans lequel nous vivons, l’ontologie relationniste de toute chose et les ressorts vertigineux d’un présent liquide, comme le nomme le sociologue Zygmunt Bauman, qui bouleverse nos repères sédimentés. 
 

Parcourez le dernier magazine Absys #3 dans son intégralité en cyberspace.