Mâäk Quintet

arts vivants

Mâäk Quintet

le mardi 24 novembre 2015 à 20h00
© Alexandre Causin

Nine (De Werf)

Laurent Blondiau réunit dans cet album une batterie et quatre cuivres. Une invitation à la fête, à la joie et à l’enthousiasme des fanfares.

Mâäk, le nouveau nom de Mâäk’s Spirit, est un des ensembles les plus anciens et les plus actifs des ensembles de jazz en Belgique. Né au milieu des années 1990 autour du trompettiste Laurent Blondiau comme un quartet de jazz classique, l’ensemble est devenu un collectif international composé de musiciens aventureux. Les projets du collectif sont nombreux et tous axés autour du quintet qui est le noyau central de tous les projets : Mâäk Electro, MikMâäk, Mâäk 7tet, Kojo
(rencontre avec des musiciens, danseurs, chanteurs vaudous du Bénin…), ElectrOuaga, etc.

Le quintet présente des compositions originales influencées par les diverses rencontres artistiques. Mâäk joue acoustique, privilégiant la qualité du son et l’intimité avec le public

 

Album Nine, De Werf , 2014

 

Voilà, sans doute, la meilleure équipe formée jusqu’à présent parce que constituée de fortes personnalités, parfaitement complémentaires : un vrai collectif interactif au sein duquel chacun est instrumentiste hors pair, improvisateur et compositeur original. Claude Loxhay, Jazzaroundmag.com

Laurent Blondiau : trompette, bugle
Jeroen Van Herzeele : saxophone soprano
Guillaume Orti : saxophone alto
Michel Massot : tuba
João Lobo : batterie

Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

tarifs

8 €, 6 € (réduit), 5 € (groupe).