BRUXELLES À L’INFINI

arts plastiques

BRUXELLES À L’INFINI

du vendredi 29 janvier au dimanche 24 avril 2016
© André Cepeda

Photographies de la Collection Contretype

Photographies de 29 photographes internationaux :
Isabelle ARTHUIS (France), Hicham BENOHOUD (Maroc), Marie-Noëlle BOUTIN (France), Elina BROTHERUS (Finlande), Sébastien CAMBOULIVE (France), André CEPEDA (Portugal), Daniel DESMEDT (Belgique), Sári EMBER (Hongrie), J.H. ENGSTRÖM (Suède), Ieva EPNERE (Lettonie), François GOFFIN (Belgique), Michael GOLDGRUBER (Autriche), Istvan HALAS (Hongrie), Enikö HANGAY (Hongrie), Isabelle HAYEUR (Québec), Philippe HERBET (Belgique), Barbara et Michael LEISGEN (Allemagne), Chantal MAES (Belgique), Angel MARCOS (Espagne), Vicente de MELLO (Brésil), Alain PAIEMENT (Canada), Barbora PIVO KOVÀ (Tchéquie), Bernard PLOSSU (France), Sébastien REUZÉ (France), Satoru TOMA (Japon), Erika VANCOUVER (Belgique), Andreas WEINAND (Allemagne), Kim ZWARTS (Pays-Bas).

L’exposition Bruxelles à l’infini – Photographies de la Collection Contretype présente une sélection d’oeuvres de 29 photographes internationaux, d’horizons divers, provenant de la collection de l’espace Contretype, réalisées dans le cadre de résidences à Bruxelles.

Une invitation à découvrir une collection qui dessine un portrait de la création photographique contemporaine, à travers le regard singulier d’artistes qui ont exprimé ce que la ville leur inspirait mais aussi quelle part de leur propre univers pouvait s’y projeter.

Depuis plus de trente-cinq ans, l’Espace photographique Contretype oeuvre à Bruxelles au soutien de la photographie créative. À l’organisation d’expositions, de conférences et de projets éditoriaux s’est ajouté depuis 1997 l’accueil d’artistes en résidence. C’est à partir des travaux qu’ils ont réalisés lors de leur séjour qu’a été constituée la collection de l’association.

37 artistes de 18 nationalités différentes se sont ainsi succédé jusqu’à ce jour, pour mener à Bruxelles un projet artistique au croisement d’une recherche photographique propre et de la rencontre d’une ville et de ses habitants.

Jean-Louis Godefroid (1952-2013), fondateur de l’asbl Contretype, avait conçu ces résidences au départ d’un constat : la quasi absence d’iconographie artistique contemporaine de Bruxelles. Inviter des photographes à résider en ville pour y produire des images allait donc offrir la possibilité de (se) représenter Bruxelles, dans sa diversité.

À l’instar des multiples pratiques de la photographie, le rôle assigné à la ville est lui aussi différent pour chaque artiste: du décor au lieu de vie, du familier à l’inconnu, d’un espace d’errance à l’espace cartographié, du monumental à l’anodin… de l’image effective de la ville à l’imaginaire urbain.

La réunion de l’ensemble des productions photographiques des résidences fait ainsi apparaître la singularité qui caractérise chacun des projets. Singularité qui fait bien sûr la richesse de ces formulations plastiques, mais qui admet aussi des dialogues et des rapprochements, que le visiteur sera amené à découvrir dans la scénographie de l’exposition de la collection Contretype au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris.

Exposition réalisée par le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris en collaboration avec L’Espace photographique Contretype de Bruxelles. Avec le soutien de la Commission communautaire française (COCOF), la Fédération Wallonie-Bruxelles et la  Commune de Saint-Gilles.

Salle d'exposition
127-129 rue Saint-Martin
75004 Paris

tarifs

5 €,
3€ réduit
Gratuit moins de 12 ans et Amis du Centre.

infos pratiques

Exposition ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h. Samedi et dimanche de 11h à 19h.