RENCONTRE

RENCONTRE

le mercredi 7 février 2018 à 20h00
© DR | Stéphane Verbeken

Jan Baetens et Luc Dellisse

Plein feux sur deux auteurs publiés à l’Herbe qui tremble, maison d’édition parisienne.

Faire sécession de Jan Baetens
Entrelaçant l’Histoire, la mémoire personnelle et la fiction, ce texte propose une méditation sur les rapports entre la guerre (en l’occurrence, la guerre de Sécession qui oppose les États-Unis d’Amérique et les États confédérés entre 1861 et 1865) et ses représentations forcément trompeuses et plus généralement, entre le récit et l’image. Des gravures de Frédéric Coché, qui accompagnent le livre sans l’illustrer, repensent la même thématique à la lumière de l’histoire de l’art.

Jan Baetens est l’auteur de quelque douze recueils de poésie et d’essais polémiques sur la poésie contemporaine.

L’amour et puis rien de Luc Dellisse
Ce livre met en scène des rencontres, des nuits, des chambres, des morsures, des pleurs, des baisers, des corps nus, des appels, des taxis, des vitres, des escaliers, des beaux visages, des mensonges, des jouissances rapides, des parfums qui flottent longtemps, des regrets, des moments de douceur inattendue, des draps tordus comme des lianes, des mains serrées, des regards qui se détournent et qui se perdent. Toute la vie du héros tourne autour d’un point unique qui est l’amour. C’est un roman qui raconte comment une vie consacrée à un but unique, poursuivi en dépit de tout, finit toujours par récolter quelques fruits d’or.

Luc Dellisse, romancier, poète et professeur de scénario, a publié récemment Sorties du temps (Le Cormier) et Les Atlantides (Impressions Nouvelles).

François Marthouret lira des extraits des deux oeuvres. Acteur, metteur en scène et réalisateur, il a notamment travaillé avec Antoine Vitez, Peter Brook et Michel Deville.
 

  >> Prenez vos places !  

Salle de spectacle
46 rue Quincampoix
75004 Paris

tarifs

Entrée libre.